Les Conseil d’Administration des sociétés d’auteur, la République, et les bombes humaines.

Le conseil d’administration de la SCAM m’a versé 47 euros pour mes 45 minutes de diffusion de mon feuilleton Ich bin très gentil. Je ne suis pas un terroriste

Ce versement est le fruit des décisions du CA et non du personnel de la SCAM à qui je rends un hommage pour sa compétence, pour sa patience et pour son écoute.

Ce versement s’est produit au bout d’un an

Il s’est accompagné d’une série de vérification sur le modèle CAF/pole Emploi destiné à dresser les auteurs contre les diffuseurs locaux associatifs en présumant que les radios locales/télé locales associatives ne correspondant pas au modèle économique ultra libéral sont des fraudeurs potentiels.

Et cela au nom de l’exception culturelle, de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité.
Cette usurpation de la République par un conseil d’administration élu au suffrage censitaire/vote majoritaire renforce le refus de prise en compte de toute pensée ne s’inscrivant pas l’audimat, et justifie ainsi le mérite, le nombre, la technologie dénuée d’éthique et ce justement au nom des lois de la République.

Cette usurpation des valeurs de la République par des auteurs diffusés par le secteur marchand ouvre ainsi la voie à la destruction du sens, à la destruction de la culture et porte donc en elle les germes des bombes humaines qui trouvent leur appui sur le Lepens qui attaquent les sociétés d’auteur en s’appuyant sur un rancœur des adhérents au nom du concept du « Beau » et de la « Tradition »

Pierre Merejkowsky
Délégué non national du site/mouvement/osez le socialique.com
Futur candidat aux élections du CA de la SCAM
https://vimeo.com/98547242

1 Commentaire to “ Le délégué et moi ”
Laisser un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée.
  • ( non publié )